L'Atelier du Patrimoine - Conseil - Immobilier - Placements
 
S'inscrire à la newsletter bientôt disponible Valider l'inscription
Bilan patrimonial

Réduire ses impôts

Il existe un peu moins de 200 dispositifs permettant de réduire votre fiscalité dans le droit fiscal français. Parmi les plus connus, on retrouve notamment la réduction d'impôts pour l'emploi d'une personne à domicile, la déduction des intérêts d'emprunts de la résidence principale ou encore les investissements dans l'immobilier neuf.

Chacun répond à des exigences et à des objectifs différents qu'il est important de bien connaitre avant de se lancer. Votre âge, votre situation familiale et professionnelle, votre situation patrimoniale sont autant de paramètres qui modifient le choix des supports à privilégier.

La défiscalisation immobilière : un bon moyen de réduire ses impôts

Deux types de dispositifs de défiscalisation immobilière permettent de réduire ou de diminuer votre "facture fiscale":

  • Les  dispositifs de « déduction » : il s'agit de regrouper un certain nombre de charges que vous allez pouvoir imputer (déduire) de votre revenu brut imposable (ou de vos revenus fonciers si vous en avez) et ce, généralement à hauteur de 10.700 € / an. En d'autres termes, vous pouvez déduire jusqu'à 10.700 € de vos revenus ce qui aura comme conséquence de diminuer votre base imposable et par voie de conséquence, vos impôts.
  • Les dispositifs de « réduction » : il s'agit là d'agir directement sur l'impôt brut à payer, afin d'en diminuer le montant final. Les dispositifs les plus connus sont les dispositifs Pinel, Censi Bouvard et Malraux.

Réduction d'impôts par la défiscalisation financière

De nombreux types de placements permettent également de réduire vos impôts.

Nous distinguerons trois grandes catégories de placements :

  • Les solutions « one Shot » : il s'agit d'opérations de placements mobiliers à action unique (sur l'année fiscale en cours). Cela consiste à investir dans un support répondant aux critères d'éligibilité prévus par la loi et qui ouvre droit, alors, à une réduction d'impôts une seule fois. Pour bénéficier à nouveau de réduction d'impôts, il faudra réitérer l'investissement l'année suivante. Il s'agit du Girardin Industriel, des FCPI, FIP et Sofica.
  • Les SCPI fiscales. Les SCPI fiscales sont des sociétés civiles de placement immobilier qui fonctionnent comme des SCPI classiques, mais qui ont la particularité d'investir uniquement dans des biens immobiliers répondant aux critères d'éligibilité ouvrant droit à une déduction ou une réduction d'impôts. Les plus communément rencontrées, sont les SCPI Pinel ou SCPI Malraux.

Leur principal intérêt réside dans la mutualisation du risque et du support. En effet, en achetant des parts d'une SCPI vous investissez dans un fond qui investit elle-même dans des biens multiples et variés répartis sur tout le territoire français. De plus, les SCPI fiscales permettent de moduler le montant que l'on souhaite investir en fonction d'un besoin (notamment agir uniquement sur un petit montant d'impôts ou pour gommer un reliquat d'impôts).

  • Les placements retraite : le gouvernement, conscient du problème lié au financement des retraites, octroie un certain nombre de déductions ou de réductions pour les français qui préparent eux-mêmes leur retraite complémentaire.

Ainsi, un dispositif tel que le PER pour les professions libérales ou le salarié permet à la fois d'épargner sur un support (en vue de la retraite) et de bénéficier d'une diminution de fiscalité..

Réduire ses impôts
Préparer sa retraite
Revenus complémentaires
Financer son bien immobilier
 
L'assurance vie
La Loi Pinel
Loueur en meublé
   •  EHPAD & Senior
   •  Tourisme : Mer, Montagne
   •  Etudiant & Affaires
Le démembrement de propriété
 
Envoyer un email Tel : zéro six zéro huit trente dix-neuf cinquante-huit
Qui sommes nous ? |  Mentions légales |  Nous contacter